Il semble que cen que l’est novél fét fatalament puére. Un petit changement et les gents sè sentont bruquâs et vegnont nêr d’enrage. Sè u mouens les gens parlèssont quand sont pas d’acôrd ou pas contents. Nan, ils désont a …

Les Arpitans l’ant-ils puére d’étre ensemblos? Lér.e méi (Lyére més) »

ORB*: Por ensègnér lo patouès a celos que l’ant envide d’aprende, n’ens oncor quinze ans de bon, en Saviése et dedens la plupart des velâjos du Valês; aprés cen, l’arât prôd pas més tant de locutors de lengoua matèrnèla. Adonc …

Ensègnér cen que l’est vielyo et biô: la lengoua arpitanna des ancians! Lér.e méi (Lyére més) »

Voici toutes les nouvelles fraîches, en vrac, et les projets de patois, les miens, ceux des autres patoisants de l’espace francoprovençal ou arpitan. Ca bouge, en Arpitanie! Eric, alias Erix Allobrogios, vient de refaire tout le site d’arpitania.eu que vous …

Pas de crise pour le patois; plutôt le vent en poupe!… Lér.e méi (Lyére més) »

L’écriture unifiée est-elle une horrible contrainte ? Avec la diversité de nos patois francoprovençaux se pose la question de leur intercompréhensibilité, surtout à l’écrit. La raison d’être essentielle de l’écriture commune est de permettre une compréhension plus aisée entre nos …

Compréhension ou poésie? Expression « totale » ou « castration »? Lér.e méi (Lyére més) »