PATWE.CH > blogue > ècritura de rèfèrence ORB
Archives du site

Max et Môre de Wilhelm Busch

Lere tòte…¦ Lire le tout…

Tags : , , ,

Quenta chance de vivre enque!

Fôt-il vivre una misèra por s’apèrciévre gouéro on a de chance ? Probablament.

A la nuét, le geonely (genoly) a mè fét mâl. J’é passâ ux cacatiéres por cacar et l’est venu, après brâvament des èfôrts. L’aviéve doux jorns que j’aviéo pas possu. Hué a la nuét j’é possu,

Lere tòte…¦ Lire le tout…



A l’ârba du jorn [A w’ârba dou dzò]

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Libertât, pôvra libèrtât

Qui sat-il étre libro. Porqué n’ens pou de contrentes, l’est pas ésiê. Te pôs avér des succès profèssionèls, il sè passe tot plan, mas bél porquè vas-te tè sentre desubit tendu, grinjo, prèsto a t’enragiér por ren ? N’on pôt pas tot comprendre cen que sè passe en mémo-sè. Porquè on at una béla viâ,

Lere tòte…¦ Lire le tout…



El Alkazar de Sèvilla

Lere tòte…¦ Lire le tout…

Tags : , ,

Malaga, premiér jorn

Lere tòte…¦ Lire le tout…

Tags : ,

Marroniérs en fllor

Un petit poèmo, en ORB



Les Arpitans l’ant-ils puére d’étre ensemblos?

Il semble que cen que l’est novél fét fatalament puére. Un petit changement et les gents sè sentont bruquâs et vegnont nêr d’enrage. Sè u mouens les gens parlèssont quand sont pas d’acôrd ou pas contents. Nan, ils désont a d’ôtros, et celes ôtros dévont nos raportar les llors acusacions…

Lere tòte…¦ Lire le tout…



La viâ avouéc les diccionèros d’ORB de Dominique Stich

L’est veré que l’ant cotâ u torn de cincanta francs per un, mas l’est coment avouéc les chambes (jambes): se t’as mouens que doux, la viâ l’est adrêt complicâye!
[ L’é vér.éi kyé l’an cota outò dé sëncanta fran pèr oun, ma l’é cómin avwéi é tsanbé: che t’a mwën kyé dóou,

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Ensègnér cen que l’est vielyo et biô: la lengoua arpitanna des ancians!

ORB*: Por ensègnér lo patouès a celos que l’ant envide d’aprende, n’ens oncor quinze ans de bon, en Saviése et dedens la plupart des velâjos du Valês; aprés cen, l’arât prôd pas més tant de locutors de lengoua matèrnèla. Adonc el serât quasi pas més possiblo, por celos que apregnont de ben praticar cen que l’ant aprês.

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Top