PATWE.CH > blogue > projèts
Archives du sito

D’ëntò avija é prójé dé patwé



É vó? Vw’éite-vó pa trestó? 

(Et vous? N’êtes-vous pas tristes?)



Projèts en arpitan, por lo patoués de Saviése et més luen

Quârques projets u tôrn de l'Arpitan – 02.03.2016 from Dzakye on Vimeo.



Totes sôrtes de chouses à fére!

Blogue 28 01 2015



Conscience et accion nècessèros!

IMG 4498

IMG 4499

IMG 4500

Tags : , , , , ,

Que mè réste-t-il a fére?

Per Saviése les arpitans de lengoua matèrnéla sont aprés morir les uns aprés les ôtros. D’ici a 10 ans gouèro de gens valients vant-ils rèstar por soutenir et ensègnar l’arpitan? Le patoués pôt vegnir una branche facultativa a l’ècoula, et a tèrmo noutra lengoua vat ren que survivre dens des sôrtes de « club » yaoue (yô) que n’on vat por sè dènuyér una brica.

Adonc:
Que mè réste-t-il a fére dens et avouéc l’arpitan? Parlar avouéc les vielys, aprendre tot cen que l’ant coment cognèsence automatique de la lengoua, les-e enrègistrar, filmar por qu’aprés que seront morts nos povéssons continuar d’aprendre et de savér, et por que d’ôtros s’entèrèssessont et aprensessont.

Tags : , , , , ,

Un idêe por fére dècouvrir noutro patouès arpitan de Saviése ux touristes que sont sur lo Pont-Nôf (le Pont du Diâblo)!!…

L’est talament facilo (ésiê).
1) Fechiér (Betar) ceti sêgno bas desot part du Pont-Nôf (lo pont du diâblo, en Saviése).
Mas yaou (avwe) exactement? Pot-étre empléyér un bloc de verro gravâ? Ou ren qu’una ètiqueta en plastique?
Vos éd-vos des idês?
2) Lèssiér les touristes dècouvrir noutró arpitan de Saviése, le « patouès » de nos ancians.

« Mas ouè, Dazkye, mas yaou (avwe) vas-tu fechiér ço exactement?
Et puès coment vas-tu fixâ l’afére? Tu porês pot-étre fére gravar un bloc de verro?
Ou ben ren qu’una ètiqueta en plastique? »

Vos éd-vos d’ôtres idês?

Mas que l’est-el lo QR Code? La rèponse l’est lé:
http://www.code-qr.net/definition.php

Sè vos-éd pas oncôr de lèctor de QR-Code sur voutro tèlèfôno, l’est franc ésiê de tèlèchargiér (et l’est por ren) per inque:

http://www.qrmobile.fr/lecteurs-gratuits-qrcode.html

http://www.code-qr.net/lire-un-code-qr-avec-l-iphone.php
http://www.code-qr.net/lire-un-code-qr-avec-android.php
http://www.code-qr.net/lire-un-code-qr-avec-un-blackberry



Un projét por lo patouès arpitan de Saviése

Houè matin j’é vu Monsior l’assesseur a la cultura du Val d’Aouta por lo projèt d’èditar lo ‘diccionèro des petiots patouèsants’ de Raymond Vautherin en patouès arpitan de Saviése, francês et ècritura unifiâe ORB. El sembre que l’assessore (et lo barbu – j’è oblâ lo nom de cel homo sèriox – que l’ére asse ben invitât avouèc mè) l’ame pas tant la « grafia de Dominique Stich ». J’é dét que por mè l’é pa una « koïné » mas ren qu’un modo d’ècrire noutres patouès rèspèctifs mas l’asseseur volêve pas parlar de cen (ére pas una breca entèrèssâ a cen que yo désévo…)

L’ât dét que plus que cen que nos crêyens, cen que compte l’est que les gens continuessont a parlar ceta lengoua, et a propos de cen su franc d’acôrd avouèc lui.

Finalament, l’at èxpllicâ qu’a porpos des questions d’entégrar l’ORB faléve demandar a l’autor Raymond Vautherin.
Et cen j’é possu oncor fére houè! Aprés carques problèmos a trovar la méson de Vautherin, mémo avouèc l’êdie de l’ami Luca, j’è possu lo-te vêre! L’é un homo franc sympatico et coment quand lo-te yu lo premiér côp avouèc Luca, m’at ofêrt carque chousa a bêre.

Lui l’est pas contro que empleyèsso l’ORB en place de l’étalien dedens lo diccionèro. El vôt ben sûr que son nom et lo nom de l’assessorat de la cultura fusse mencionâ mas por lo résto, l’est tot bon.

Adonc el me réste ren qu’a proposar tot cen a la fondacion por lo patouès de Bernard Bornet, et… de bossar por fére alar tot cen en devant.

20110701-191610.jpg

Tags : , , , , ,

Ensègnér cen que l’est vielyo et biô: la lengoua arpitanna des ancians!

ORB*: Por ensègnér lo patouès a celos que l’ant envide d’aprende, n’ens oncor quinze ans de bon, en Saviése et dedens la plupart des velâjos du Valês; aprés cen, l’arât prôd pas més tant de locutors de lengoua matèrnèla. Adonc el serât quasi pas més possiblo, por celos que apregnont de ben praticar cen que l’ant aprês. Por cen l’ant besouen (fôta) des ancians, que sant coment la lengoua marchie, que sant avouèc les bouêls (ventralyes) pas ren qu’avouèc la téta.

L’est franc important que celos que l’ant des enfants (menats), ou que vant avêr des enfants dedens les ans que vêgnont, apregnessont lo patouès. D’ence vant étre capâblo de parlar avouèc les enfants a lyors (les lyors enfants). En Saviése, celos que l’ant dês vengt ans tant que quarante ans l’ât prôd que l’ant oncor lo patouès dedens orelye. Ben sûr l’ant un pou pouère de parlar (prègier, devisar) et fôt ben dére que les patouèsant sont pas tant acoutumâs (dèrots) a encoragiér celos que apregnont. Mas dês que l’arant una basa de gramère, su sûr que, mémo se fant des fôtes, porront prendre (con)fiance (avêr fê) et se lanciér.

Sè nos volens ètre rèalistos, nos sans prôd que l’ât ren que carques famelyes que vant continuar a parlar patouès ulx enfants dedens la comuna. Crêyo pas que l’arat tamin de mondos per Saviése que vant étre atant dèvèrtocâ (dècidâ) et coragiox coment Monsior lo notéro (curial) Favrod-Coune de Châtél d’Ex (Château d’Oex) que parle ren que patouès avouèc ses enfants, porquè (quan ben, ben que) l’ât pas més nion u torn que parle ceta lengoua.

Adonc, nos sans que ceta lengoua pôt pas tant més réstar una lengoua « matèrnèla ». El vât vegnir una lengoua de cultura, coment u jôrn de houè dedens lo canton de Vôd ; la lengoua d’un’ associacion de patouèsants que parlon, ècrisont et liesont ceta lengoua por lo plésir des sons, du chant, por lo plèsir de veriér les mots et por rètrovar l’esprit (èmo, ‘bon sens’) et l’état (moda d’étre) de nos ancians ; savêvont jugiér jesto, tranquilament. Savêvont asse ben fétar, se fére des farces, se forgiér (taquinar, encocar) et s’amusar.

En Saviése n’ens guardâ les vielyes mèsons por tegnir a mens (se remèmorar, s’ensovegnir de) lo passâ. N’ens pas guardâ prôd, l’é veré. Sont béles, ouè, mas l’avêvont des fenétres trop petites et cen l’est pas tant pratico por la via modèrna . Tot pariér, u jôrn de houè, nos povens étré atant fins (malens) avouèc lo patouès coment carques uns sont éta avouèc les mèsons : porqué pas rècupèrar les vielys trâbs por refére cetes mêsons (hotâls) tot a nôvo ? Des bèles mêsons que mècllont lo modèrno et l’ancian et que d’ence, vivont oncor avouèc l’ârma (âma) du payis.

*ORB: Ortografie de Rèfèrence B (que l’est vegnua aprés A) = Ortografie unifiâe ( http://amzn.to/Stich-ORB )

Vêre asse ben ceti articllo a propos de cen que l’est l’ORB et cen que l’est pas http://bit.ly/l-orb



Top