PATWE.CH > blogue > un valês savori (sado)
Archives du site

J’é un tabè por lo patoués

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Vyou patoué contró patoué dé voui?

I patwé a nó l’a pa tan bóna fason, n’oun cha prou. Der.ën a clasé a mé, l’a pa gran moundó kyé cha ouncó parla. É ënpremye é j-infan a rlöo l’ar.é prou pa méimó ona cóbléta ëntò (avouéi) ó patwé der.ën i j-or.ele. L’é d’inche, n’oun pou dér.e ky’i patoué l’é pa méi ou bon!

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Difèrences coment bâsa por nèologismos!

Les difèrences fant puére mas els pôvont étre una bâsa por étre crèatif et oman (fèxiblo) avouéc noutra lengoua.

Tags : , , , ,

Mèssâjo de mie-chôdtemps

Chorechei

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Un idêe por fére dècouvrir noutro patouès arpitan de Saviése ux touristes que sont sur lo Pont-Nôf (le Pont du Diâblo)!!…

L’est talament facilo (ésiê).
1) Fechiér (Betar) ceti sêgno bas desot part du Pont-Nôf (lo pont du diâblo, en Saviése).
Mas yaou (avwe) exactement? Pot-étre empléyér un bloc de verro gravâ? Ou ren qu’una ètiqueta en plastique?
Vos éd-vos des idês?
2) Lèssiér les touristes dècouvrir noutró arpitan de Saviése,

Lere tòte…¦ Lire le tout…



A la mèdiatèca du Valês, lo 22 de Sèptembre 2011


Lere tòte…¦ Lire le tout…



Nostalgie des patoisants, vraiment?

Qu’en est-il de la soit-disant ‘nostalgie’ des personnes qui cultivent le patois?…

Dans l’espace francoprovençal, les évolutions dans la perte du patois sont différentes.
A Savièse, les personnes nées en 1950 le parlent encore, les personnes nées après cette date le comprennent mais ne le parlent que rarement.

Lere tòte…¦ Lire le tout…



La tête plein d’idées

En été, ma tête est en effervescence. Les patoisants sont autour de moi, au chalet de Visse. Les années passent, l’une après l’autre, et les petits enfants ne savent pas quelles richesses ils sont en train de laisser s’échapper et retourner au néant.

Quelles priorités fixer pour valoriser ce patrimoine culturel qu’est le patois?

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Le patois pour forger l’homme de demain

J’ai tellement d’idées pour aider le patois à survivre. Mais je me sens si isolé, peut-être parce que je le veux bien ? Non, pas seulement. Les initiatives sont diverses mais peu « rassemblantes ». « Mais qu’est-ce qui est capable de rassembler les gens de nos jours ?

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Savoir raconter, et savoir rire, ils l’ont toujours su…

… nos aïeux! Une Fullyraine en pleine action!

Lere tòte…¦ Lire le tout…



Top