PATWE.CH > blogue
Archives du sito

Mielx vivre



Mâlpacient que le fortemps arrevésse

A Som, lo vengt-et-un de mêrs 2021

Ceti an j’é l’emprèssion que le fôrtemps sè fét atendre. N’ens yu des biôs jorns a la fen du mês de fevriér, sovent més que 12 degrés. Mas le paniôla[1] s’est reveriê[2] : oncormés de nê, et una bôna bléta ! Ora fét frêd. Hièr cenq degrés, hué matin mouens oun degré.

L’an passâ ére l’enroulement[3] du confinament. Faliéve sè comparar[4] por èprovar[5] de fére tot jesto (Adés[6] l’est cen que j’é fét). Ceti an nos sens tranquilament a fornir[7] l’an scolèro. Su un pou més quièt. Vat tot du bon biès[8], j’é l’emprèssion. Pas ren qu’avouéc les vaccins que vant prod reussir a entétar[9] lo Covid diéx-et-nôf, mas asse ben[10] avouéc les classes que j’é. Bél[11] coment j’é-yo possu musar[12] que n’on pôt fére des miracllos avouéc totes les classes !? Le pouere[13] que quârqu’un povésse mè reprogiér quârque ren[14] semblle sovent m’enmalegniér[15] et m’ensarvagiér[16] por ren.

Fés cen que te pôs. L’est coment dens u curtil, des viâjos fôt agir drét[17] quand pôt sèrvir. U temps jesto, cen que n’on fét, édie a frogiér[18].


[1] ‘la manivelle’

[2] tornâye en derriér

[3] le comencement

[4] fére un èfôrt

[5] èsseyér

[6] totjorn est-il, tot-un

[7] fenir, achavonar

[8] lât, coutiér

[9] tuar

[10] pariér

[11] èxclamacion dens una intèrogacion : Coment diâblo…

[12] pensar, songiér

[13] ‘peur’

[14] quârque chousa

[15] mè tarcassiér

[16] mè engrengiér, m’ènèrvar

[17] jesto, justo

[18] venir més fôrt, balyér de fruit



Siuvre un idéâl

Tags : ,

2020-07-21 Baladodifusion



Oûton a topon

Autome à tâton



Saléro et motivacion

Su alâ u téatro avouéc mama et aprés pués n’ens biu des verros tant qu’ora a passâ minuét. N’ens parlâ de politica avouéc parren P que l’est PLR et que l’at niona vergogna de cen. J’é éprovâ de dére que sêrve ren de tot lo temps dére que les advèrséros politicos sont tués des tacos / cretins. En place, fôt éprovar de fére des proposicions por des changements enteressients. Por en fornir l’at pas franc yu de discussion.

Yo voliévo dére que sont pas les sous que balyont una motivacion por ben fére son travaly. Adonc l’est por cen, por quant a de mè, que dêt pas avér des trop grôsses diférences entre les saléros des petites gens et celo des chéfs. Tués l’ant de valor et des résponsabilitâts. Tués dêvont vivre. Por povér étre herox fôt avér prod de sous. Més que tant sêrve ren d’avér, hormis por pourrir les généracions que vant héritar de tè.

Por mè, un côrps (una gent) fét des études dês cen que vôt et que l’at les capacitâts. Aprés les études ceta gent dêt remborsiér les prêts d’étude, mas dês lo moment que cen l’est fét l’at pas de rêson que séye tant més payê que les mondos que l’ant pas fét d’études.

De mémo, cél que l’at envide de créar una entreprisa, ou de venir patron d’una, fét cen a côsa que cen lo t-enteressie et que vôt ben fére cen por la biotât ou l’amor d’un travaly ben fét.

Adonc se les saléros des chéfs de tota la planéta seyéssont controlâs més sérioxament, les chéfs continuerant a ben travalyér. Delé d’una certéna soma, l’est pas le saléro que te reciés que sè compte.



Ën Chor.échéi (En Sur-Scéx)

Bonjorn a tués!

Coment vos vat-il?

Su en Sur-Scéx. L’est le vingt-un de Sèptembre, adonc le comencement de l’ôton.

Fét oncor bon chôd. Solèly l’est salyi pér nôf hores et vingt-et-cenq. Yo mè su dèssonâ drét adonc. É mémo pas chèrciê a fére cen d’ence; l’est féru d’ence. Su dèssonâ a modo por vêre solèly salyir de dèrriér les scères, de derriér Prabél.





Ona breca dé ni – Un peu de neige

Tags : ,

Promye dzò pé a Val d’Outa

(Promiér jorn pér la Val d’Aoûta)

Mè su enmodâ târd mas su ja en Val d’Ayas et j’é ja fét una promènârda de douves hores et parlâ a doux mondos en arpitan. Un ancian de 87 ans en St Jacques: compto tornar lo-te vêre dèman por enrèg.istrar. Il vit avouéc la fèna adonc pôt étre enteressient de fére parla la marrêna asse ben… Quand nos nos sens parlâ, lui l’at pas yu de problèmo a mè comprendre et por mè cen que disiéve sur cen qué fét por suportar d’étre viely (volontât!) ére pletot cllâr!

L’ant des problèmos d’égoue celat, com’en Saviése!…

Mémes fllora qu’en Sur-le-Scex

U temps d’adonc vèsiévont en chemise sur les scêres

Pletot classe ceti « racârd »: mâbro! ; L’ant probablament pas fét venir sur lo ratél d’un mulèt…

Pas le « Valon de Réchy » mas pot-étre le mémo toponymo!?…

M’at falu tornar bar (1 hora): ére « sarô » (sarrâ)!

Nan, Nan,l’est pas un pèsson!…


Cótêe ou mitin da créta dé w’Arpele

Discussion au milieu de l’arête de l’Arpille

– Ch’ar.éta pó chondjye

– Brâmin dé ni chou ó byounyó

– Pa capóna avouéi ó patwé: fér.e tòrna parla!



Top