PATWE.CH > Articles by: jacmoun
Archives du sito

2020-07-21 Baladodifusion



pa kyé + infinitif = ne pas arrêter de, ne faire que de + infinitif

Chénégóouda: Faire les fous.

fou dzowénó fan pa kyé chenegóouda tòt’â néi,

ces jeunes gens font les fous toute la nuit;

Fig. Femme sans esprit et surtout jaseuse.

Ha bécache dé fémawa kyè fé pa kyé dér.é dé mintir.i,

cette bécasse de femme qui ne fait que mentir.

Pa kyé dé + nom = rin kyé dé + nom : seulement, rien que des, exclusivement des, continuellement des

abotecou n.m.

désordre; sottise

Chin chon dé trestó moundó , fan pa kyé dé j abotecou,

ce sont de pauvres gens, ils ne font que des sottises.

Oun vi pa kyé dé boudzon pé è folé di tsóou,

on ne voit que des pucerons sur les íeuilles des choux.

Oun vi pa kyé dé chékyér.éi,

on ne voit que des sapins sécnés.



Oûton a topon

Autome à tâton



Saléro et motivacion

Su alâ u téatro avouéc mama et aprés pués n’ens biu des verros tant qu’ora a passâ minuét. N’ens parlâ de politica avouéc parren P que l’est PLR et que l’at niona vergogna de cen. J’é éprovâ de dére que sêrve ren de tot lo temps dére que les advèrséros politicos sont tués des tacos / cretins. En place, fôt éprovar de fére des proposicions por des changements enteressients. Por en fornir l’at pas franc yu de discussion.

Yo voliévo dére que sont pas les sous que balyont una motivacion por ben fére son travaly. Adonc l’est por cen, por quant a de mè, que dêt pas avér des trop grôsses diférences entre les saléros des petites gens et celo des chéfs. Tués l’ant de valor et des résponsabilitâts. Tués dêvont vivre. Por povér étre herox fôt avér prod de sous. Més que tant sêrve ren d’avér, hormis por pourrir les généracions que vant héritar de tè.

Por mè, un côrps (una gent) fét des études dês cen que vôt et que l’at les capacitâts. Aprés les études ceta gent dêt remborsiér les prêts d’étude, mas dês lo moment que cen l’est fét l’at pas de rêson que séye tant més payê que les mondos que l’ant pas fét d’études.

De mémo, cél que l’at envide de créar una entreprisa, ou de venir patron d’una, fét cen a côsa que cen lo t-enteressie et que vôt ben fére cen por la biotât ou l’amor d’un travaly ben fét.

Adonc se les saléros des chéfs de tota la planéta seyéssont controlâs més sérioxament, les chéfs continuerant a ben travalyér. Delé d’una certéna soma, l’est pas le saléro que te reciés que sè compte.



Ën Chor.échéi (En Sur-Scéx)

Bonjorn a tués!

Coment vos vat-il?

Su en Sur-Scéx. L’est le vingt-un de Sèptembre, adonc le comencement de l’ôton.

Fét oncor bon chôd. Solèly l’est salyi pér nôf hores et vingt-et-cenq. Yo mè su dèssonâ drét adonc. É mémo pas chèrciê a fére cen d’ence; l’est féru d’ence. Su dèssonâ a modo por vêre solèly salyir de dèrriér les scères, de derriér Prabél.





enòrtchye v.tr.

faire endêver , embêter *, déranger *, taper sur les nerfs *, casser les pieds *
Vën pa d’âtr.enòrtchye pó chervi mécha: achon prou ó nóoutre
aucun autre ne vient faire endêver pour servir la messe: on laisse assez notre fils.

Vën dé ‘nòrtse’: djyâblo, crwéi espri



edzowa -âe adj.

serré , oppressé
Iré prou edzowa, powiè pa méi ai ó fla
il était tout oppressé, il ne pouvait plus avoir le souffle.
Par ext. Dans la gêne:
chon prou edzowa
ils sont bien dans la gêne.



retsoudon n.m.

mets réchauffé
Tòrdzo dé retsoudon! toujours ces mets réchauffés !



tróse, n.m.

trot
L’è tòrdzò i tróse, elle va toujours au trot [femme pressée].



ou co loc.

(‘au court’) rapidement , en peu de temps

I pacha ou co

j’ai coupé en ligne droite.

I frómin l’è ita ou co sti cóou

Ie froment est allé rapidement cette fois, c.-a-d. par suite du beau temps tous les travaux ont été faits rapidement

l’è cakyé tsóouja vwèró verye ou co!

c’est extraordinaire comme il abat de la besogne!

co = ‘court’

NB: prononciacion du « o » entremie « ò » = o ouvert ‘botte’, et « ó » ~ ô

<> cou = ‘cul’

<> cóou = ‘cou’

Tags :

Top