méi = (ën)di óra !

Méi semble avoir le sens de dorénavant, à l’avenir, dans ces phrases:

l’è pó rin méi dé prind’iną ó mówé,
cela ne sert plus à rien de prendre le mulet;

l’è ënmódą i gran górdze dé Chavyeje, l’è fornį méi,
la grande gueule de Savièse est en mouvement, c’est désormais fini pour nous.

Achye oun cómintér.ó (Lessiér un comentèro)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*