PATWE.CH > blogue > le patoués en dèmandes > Créer, rénover, ensemble!

Créer, rénover, ensemble!

Oui, je reconnais tout le travail qui a été fait pour le patois à Savièse.
Par la fondation de la Chervignine, et par la société des costumes.
Oui, oui, oui. Bien sûr.

Ce n’est pas parce qu’on a vraiment envie qu’encore plus de choses se fassent,
et qu’on se permet par exemple de critiquer comment une fête cantonale s’est passée
(dans une cohue qui ne laissait qu’une place minime aux patois)
que l’on dénigre pour autant ce qui s’est fait et ce qui se fait.

De toute façon, ne doit-il pas rester la langue du peuple, ce patois,
plutôt qu’une langue de spécialistes? C’est bien là le point crucial!
Sans que tous les Saviésans le redécouvrent et s’y attachent,
sans qu’ils le le cultivent pour qu’il reste vivant et joyeusement présent à Savièse,
tous les efforts seront vains. Tous ensemble, tous ensemble: « Non à la mort du patois! »

Patoisants, parlez autour de vous, sans gêne, pour le plaisir!
Il faut la faire vivre, cette belle langue, aujourd’hui, pour les générations futures.
Pour la plupart, les Saviésans ne sont plus des paysans,
donc notre langue vernaculaire n’est plus une langue de paysans, nom de nom!

Il est vrai que parfois, les mots patois semblent manquent pour parler de la vie de tous les jours,
mais il s’agit de détails techniques, pas du fond des choses. Et qui a dit qu’on était pas capable
de créer de nouveaux mots ou d’adapter plus librement le français à la prononciation du patois.

Faut-il dire vraiment dire « culture » à la française quand on parle patois,
alors que tous les « u » français se prononcent « ou » en patois?
Toutes les langues qui n’avaient pas de mot pour nommer quelque chose ont emprunté à une langue étrangère et il n’y a pas de honte à cela. N’y a-t-il pas un respect exagéré pour le français?
Est-il honteux de dire « Cédéi » pour « CD »? On disait bien « tourné-diské » pour dire « tourne-disque ».
De même pour le verbe « téwéfóna »; cette prononciation ne fait-elle pas bien plus justice au patois
que si on le prononce « téléfóna ». En effet, à Savièse, les « l » sont presque toujours prononcés « w » (demi voyelle « ou »). Alors, pourquoi pas ici?

Certains se sont moqués des patoisants qui prononçaient le français avec un fort accent.
Cependant, ils avaient raison, ces patoisants, de prononcer les mots du français à leur sauce.
Quand on entend les mots d’origine française adoptés par les allemands, ils sont prononcés à l’allemande: « Giraffe », « Elefant », « Portmonee » (nouvelle écriture allemande), « Information ».

Pourquoi n’y a-t-il pas de mot patois pour « pâte feuilletée »? On a pourtant le mot « fole » qui veut dire « feuille ». Ne pourrait-on pas inventer « päta foleé »?

Si on veut faire vivre le patois dans le monde moderne, les mots de la modernité doivent être inventés, adaptés à notre sauce, qui est tellement savoureuse et fleure notre terre reçue en héritage à travers la sueur des anciens!

Publié dans le patoués en dèmandes

[ Achye mé pye oun cómintér.ó ! ]

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*