Acota è sti byó patwé !

Acutâd vèr ceti biô patoués ! - Ecoutez-donc ce beau patois !

Accueil > Liéso [ Lijó ] > Les mios tèxtes > Le temps de javouir (jouyir)

Le temps de javouir (jouyir)

vendredi 18 octobre 2013, par Dzakye

Que sèrve-t-il
cen que l’est biô,
cen que l’est bon ?
Un bél apartament,
le biô payisâjo,
le biô temps defour.a ?

Atorés pèr les travalys
Le naz dedens l’ordinator,
N’ens talament de chouses a fére,
Pas lo temps de soflar.

Yaoue (Yô) l’est-il le jouèx de vivre,
D’avanciér, de fére quârque ren ?
(quârque chousa / cakyé tsóouja /)
Cheque gota acrèsce la mota,
Cheque moman pôt-il pas
Nos-e fére javouir ?

Mas nan, trôp grenjos,
Trôp soléts.
il nos-e fôt motrar ux ôtres,
nos-e motrar "productif".

Et d’ense nos continuerens,
Tant qu’u clote.
Le via l’arét possu étre vècua,
Mas l’est pèrdua.

Pas franc,
Se nos songens,
Se n’enrèyens
De ralentir.

L’est pas oncor
Le moment de morir.
Hèroxament,
Por lo moment
N’ens oncor
Més de temps,
Dèvant nos
que les morts !